Lutte contre la corruption : les bonnes pratiques norvégiennes

ACTualité

June 2022

Norvege

Un guide pour aider les entreprises à mieux détecter et prévenir la corruption dans les affaires vient de paraître en Norvège.

Okokrim, l’alter ego norvégien de l’AFA (Agence Française anti-corruption), vient de publier un guide pour aider les entreprises norvégiennes à mieux détecter et prévenir la corruption dans les affaires, notamment dans le cadre de marchés publics.

Le guide contient, entre autres, des exemples de schémas de corruption liés au trafic d’influence et blanchiment d’argent, assortis de cas réels.
Le guide n’a pas l’ambition d’être exhaustif mais d’étayer en pratique les axes de vigilance à déployer par les entreprises. On y retrouve les critères de risque habituels : risques objectifs ou de contexte (pays, secteur, marché), les risques juridiques liés aux contrats et  transactions particulières, ainsi qu’un ensemble de recommandations en matière de prévention (Due Diligence, revue des contrats juridiques…) et de contrôle.

Avis d'expert

photo-portrait-alr

Anne LE ROLLAND, Experte en Prévention de Corruption Internationale (DG ACTE International Groupe)

Quand on sait que la Norvège est classée 4e dans l’ICP de Transparency International 2021, on pourrait s’étonner qu’OKOKRIM publie ce type de guides… preuve que la lutte contre la corruption ne doit jamais être relâchée !
Notons que ce document fait référence à la Norme ISO37001, aux guides du Basel Institute, de la SEC et du DOJ (USA), du Ministère de la Justice et à de multiples travaux de Transparency International. Il prend en compte l’ensemble des exigences internationales.
La Norvège est donc une partie prenante qui a des exigences en matière de prévention de la corruption, et les entreprises nationales, des obligations claires de prévention envers leurs partenaires commerciaux. Le pays n’échappe pas pour autant aux cas de corruption, et voudrait probablement revenir sur le podium du trio de tête de Transparency International.

Pour aller plus loin...

1ère PME française prestataire en Global Supply Chain Management certifiée ISO 37001, ACTE International accompagne en France et à l'étranger, les entreprises pour la réalisation de leur cartographie des risques, la création et déploiement de leurs dispositifs de prévention de la corruption : obligation légale (Loi Sapin 2, FCPA ou UKBA), cadre normatif (ISO 37001), exigence commerciale (des clients ou fournisseurs), ou volonté d'excellence des dirigeants,... ACTE International garantit une approche terrain, opérationnelle et calibrée à chaque organisation internationale ! 

Source : Okokrim

Rédacteur(s) : A. LE ROLLAND