Transport international : le secteur maritime s'engage contre la corruption

ACTualité

juillet 2020

Transport international lutte anti corruption

Le Maritime Anti-Corruption Network (MACN) renforce ses actions de prévention de la corruption et propose un kit de formation e-learning à destination des différentes catégories de personnel du monde maritime.

Créé en 2011, et réunissant plus de 130 entreprises du secteur maritime, le Maritime Anti-Corruption Network (MACN) fait figure d'exemple en tant qu'initiative internationale de lutte contre la corruption dans le monde.

Le principal objectif du MACN est de promouvoir la culture de l'intégrité dans la communauté maritime. Il porte des principes anti-corruption et partage les bonnes pratiques avec l'ensemble des maillons de la chaîne maritime  : acteurs privés, gouvernements, ONG et société civile.

Le programme e-learning développé permettra d'augmenter le niveau de formation des employés du secteur et, de fait, leur capacité de résistance au risque de corruption.

 

Voir la video MACN anti-corruption

 

Avis d'expert

photo-portrait-alr

Anne LE ROLLAND, Experte en Prévention de Corruption Internationale (PDG ACTE International Groupe)

Les navires qui circulent dans tous les ports du monde sont des cibles faciles pour les corrupteurs : dépendants des infrastructures qui les accueillent et des administrations locales qui les contrôlent, ils sont naturellement soumis à des actes de corruption, organisés ou pas.

De sollicitation indue en risque d'extorsion, le capitaine de navire, seul décideur à bord, est une fonction très exposée.

Pour les chargeurs, importateurs/exportateurs et supply chain managers, l'initiative du MACN mérite d'être mise en avant : dans le cadre de leur cartographie des risques de corruption (Loi Sapin 2 ou ISO37001) les différents maillons de la chaîne maritime sont des partenaires qui exposent au risque de corruption partagée.

Pour ceux qui utilisent les membres de ce réseau, il faut relever leurs exigences lors de la qualification des partenaires commerciaux.

C'est un atout qui diminue les risques juridiques, mais pas seulement : choisir ses fournisseurs aussi sur des critères d'engagement dans la prévention de la corruption, contribue à une supply chain plus saine, responsable et durable.

Pour aller plus loin...

1ère PME française prestataire en Global Supply Chain Management certifiée ISO 37001, ACTE International accompagne en France et à l'étranger, les entreprises pour la réalisation de leur cartographie des risques, la création et déploiement de leurs dispositifs de prévention de la corruption : obligation légale (Loi Sapin 2, FCPA ou UKBA), cadre normatif (ISO 37001), exigence commerciale (des clients ou fournisseurs), ou volonté d'excellence des dirigeants,... ACTE International garantit une approche terrain, opérationnelle et calibrée à chaque organisation internationale ! 

Source(s) : www.maritime-acn.org

Rédacteur(s) : A. LE ROLLAND