RD du Congo : moment historique dans la chasse à la corruption ?

ACTualité

mai 2020

Corruption RDC Congo

Comparution le 11 mai 2020 au tribunal de Kinshasa d'un allié du chef de l'Etat de la République Démocratique du Congo (RDC) accusé de détournement de fonds publics : un événement sans précédent dans l'histoire judiciaire du pays, lancé dans une vaste lutte contre la corruption. Beaucoup attendent avec impatience la suite du procès...

En détention préventive depuis le 8 avril dernier, l'accusé et deux de ses complices présumés ont comparu pour le détournement de quelque 50 millions USD initialement destinés au financement de travaux publics.

La RDC s'est constituée partie civile dans ce dossier sans précédent. Malgré son arrestation, le directeur de cabinet n'a pas démissionné de son poste et n'a pas été révoqué.

La prochaine comparution aura lieu le 25 mai 2020.

Une chasse à la corruption est en cours pour  le "renouveau" de la justice congolaise dans la lutte contre l'impunité des élites depuis l'indépendance le 30 juin 1960.

Avis d'expert

Marion ACTE

Marion DARIER, Experte - formatrice en Prévention de Corruption Internationale chez ACTE International

Jamais dans l'histoire politique congolaise de ces deux dernières décennies, un acteur aussi important de la scène politique ne s'est retrouvé derrière les barreaux. Attention cependant à ne pas instrumentaliser la lutte contre la corruption à des fins purement politiques : la principale personnalité mise en cause ayant prévu de se présenter aux élections présidentielles 2023... Une partie de l'opinion reste sceptique et évoque un règlement de compte.

Source(s) : France 24

Rédacteur(s) : M. DARIER