Export Algérie : clarifications de l’ABEF sur le transport maritime des marchandises

ACTualité

January 2020

Export Algérie

Par un courrier du 30 septembre 2019, l'association des banques algériennes annonçait de nouvelles barrières aux importations prises par le Ministre algérien des finances : des précisions ont été apportées le 25 décembre dernier venant clarifier la situation...

L’Association Professionnelle des Banques et des Etablissements Financiers (ABEF) a donné une nouvelle instruction sur les conditions d’application des mesures relatives aux importations en FOB (Franco à Bord) en Algérie (cf. Règles Incoterms® 2020)

Elle précise ainsi :

  1. Le recours, en priorité, à l’armement national : les opérateurs algériens doivent privilégier le recours au pavillon national et donner la priorité à l’armement national.
  2. L’utilisation de l’incoterm FOB : « Les opérateurs sont invités à adopter en priorité l’incoterm FOB chaque fois qu’un tel choix est possible. Dans le cas où la facture présente à la domiciliation est en C.F (coût et fret), elle doit alors être détaillée et décomposée en trois parties : la marchandise, le fret et l’assurance ».

NB : les autorités algériennes suppriment donc l’interdiction de recourir aux armateurs étrangers et changent leur orientation concernant le mode de paiement du fret et transport des marchandises.

All news

Share on : Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+ Share on Linkedin