Transport aérien : les avions doivent se mettre au vert !

ACTualité

avril 2019

Fret aérien CO2

La croissance du trafic aérien contraint le secteur à devoir trouver des solutions pour maîtriser son empreinte carbone.

Le transport aérien représente actuellement 2% des émissions mondiales de CO2.

Malgré un trafic en augmentation, et contrairement à tous les autres modes de transport, le secteur n'est soumis a aucune obligation en matiere d'empreinte carbone.

Toutefois, des accords mondiaux au niveau de l’OACI (Organisation de l'aviation civile internationale) prévoient une neutralité carbone à partir de 2020, puis une division par deux des émissions en 2050.

Pour atteindre ces objectifs ambitieux, la flotte devra être modernisée avec des avions plus économes, et la gestion du trafic optimisée (taux de remplissage, fréquence des vols,...).

Enfin, un régime de compensation et de réduction de carbone pour l’aviation internationale (système CORSIA) est prévu pour 2021.

Source(s) : www.usinenouvelle.com

Toute l'actualité

Partager sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin