BREXIT et Transport : la France s’aligne sur le plan d’urgence de la Commission européenne

ACTualité

janvier 2019

Brexit transport France

La France se prépare à un Brexit sans accord. Ses mesures s’inspirent du plan d’urgence défini par la Commission européenne dont des mesures concernent les transports aérien, routier et maritime trans-manche.

Les accords étant au point mort, la France se prépare à une séparation avec le Royaume-Uni sans accord économique !
 
Sur les 5 ordonnances en cours d'adoption, 2 concernent le transport :
 
  1. La 1ère doit faciliter la réalisation d’infrastructures pour le rétablissement des controles aux frontiéres, notamment dans les ports. Le recrutement de 600 agents est en prévision (douaniers, vétérinaires…).
  2. La 2ème autoriserait les entreprises établies au Royaume-Uni à continuer d’opérer des prestations de transport en France.   
Sous couvert de réciprocité par tous les états membres et du respect de conditions de concurrence équitables, une première proposition garantit les services aériens entre le Royaume-Uni et l’Union européenne pendant douze mois après le 29 mars.
Une deuxième prévoit de prolonger pendant 9 mois la validité des licences en matière de sécurité aérienne.

Source(s) : www.lantenne.com

Toute l'actualité

Partager sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin