Bangladesh : hausse du salaire minimum dans l'industrie textile - habillement

ACTualité

septembre 2018

salaire minimum, Bangladesh, Rana Plaza

Le ministère du travail du Bangladesh a annoncé une augmentation de 51% du salaire minimum des ouvriers du secteur textile pour décembre 2018. Le salaire mensuel devrait être revalorisé à hauteur de 8 000 taka (82 EUR) contre 5 300 taka (54 EUR) actuellement : une hausse insuffisante selon les syndicats de travailleurs.

L'augmentation du salaire minimum au Bangladesh est le résultat d'une négociation tripartite entre le gouvernement, les travailleurs de l'industrie textile et le patronnat.

Les ouvriers avaient initialement demandé un salaire minimum de 16 000 taka/mois (164 euros) lors d'une réunion du Conseil National du Salaire Minimum en juillet 2018.

Il n'y a pas eu d'augmentation du salaire minimum depuis la catastrophe du Rana Plaza en 2013, quand un bâtiment industriel abritant plusieurs usines de confection s'est effondré, tuant plus de 1130 travailleurs (cf. Atmosphère Internationale de mai 2013).

Le salaire décent au Bangladesh, qui permet de couvrir les besoins vitaux d’un travailleur et de sa famille, est estimé à environ 37 661 taka/mois (385 euros) selon l'ONG Asia Floor Wage (cf. Atmosphère Internationale d'août 2014).

Les syndicats bangladais manifestent actuellement pour dénoncer le nouveau salaire minimum "inhumain" fixé par le gouvernement pour les quatre millions de travailleurs du secteur textile - habillement du pays.

Toute l'actualité

Partager sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin