ALGÉRIE : instauration d'un droit additionnel de sauvegarde en septembre 2018

ACTualité

août 2018

Algérie restrictions à l'importation

Suite à la loi de finances complémentaire de 2018, le gouvernement algérien va instaurer un droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS) qui sera appliqué sur les marchandises importées. Le taux pourrait aller de 30 et 200%.

Après avoir interdit l'importation d'environ 1 000 produits en début d'année, l'Algérie souhaite les autoriser à nouveau, à condition qu'ils soient soumis à un droit de douane additionnel pouvant aller jusqu'à 200% !

Des réunions entre les importateurs des différentes filières concernées et le Ministère du Commerce ont eu lieu en juillet afin de déterminer ensemble la liste des produits qui seront imposés. Selon une déclaration du ministre, cette liste devrait être finalisée et publiée pour une mise en application début septembre.

 

 

Toute l'actualité

Partager sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin