FRET MARITIME : vers des navires plus économes en carburant

ACTualité

décembre 2017

La consommation de fioul constitue un véritable enjeu financier pour les compagnies maritimes, le carburant représentant, avec 5 à 10 millions d'euros par an et par bateau, la moitié des coûts opérationnels.

transport-maritime-seawing

Des innovations et des décisions récentes visent à diminuer la consommation en carburant lors du transport des marchandises :

  • Le projet d’AirSeas de tracter les navires avec une aile : avec le déploiement d’une structure souple Seawing allant jusqu’à 1000m² et un système d’optimisation de route en fonction des données météorologiques et océanographiques, un navire pourrait économiser jusqu’à 20% de carburant. Cette aile est en phase de test sur un navire Airbus.
  • Rolls Royce travaille sur un navire autonome pour 2020 dont le design permettrait une optimisation de l’espace et donc du chargement, ainsi qu'une moindre prise au vent pour un objectif de réduction de la consommation de carburant de 10 à 15%.
  • Encore très marginal, le transport à la voile commence à intéresser des entreprises soucieuses de leur empreinte écologique. La société TOWT, pionnière dans ce domaine, souhaite construire un voilier-cargo d'une capacité de 700 tonnes, qui traverserait l’Atlantique en une quinzaine de jours. La réduction de la consommation de carburant est de 90% puisqu’il faut un moteur pour manœuvrer aux ports.
  • L’armateur français CMA-CGM a fait part début novembre de la décision d’équiper ses 9 futurs navires de 22.000 EVP livrables en 2020, de moteurs utilisant du gaz naturel liquéfié. CMA CGM a annoncé dans un communiqué un accord avec Total pour la fourniture annuelle de 300 000 tonnes de Gaz Naturel Liquéfié sur 10 ans à partir de 2020. Le président directeur général du groupe a déclaré que « Le GNL est l’énergie de demain pour le transport maritime ».

Rédacteur(s) : J. BONNETON

Source(s) : letelegramme.fr / leparisien.fr / lesechos.frcma-cgm.fr

 

Toute l'actualité

Partager sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin