Export Chine : nouvelle vague de réduction des droits de douane !

Atmosphère Internationale

novembre 2017

Douane Chine

Via un communiqué du ministère des finances du 24/11/2017, le gouvernement chinois a officiellement annoncé sa décision unilatérale de réduire ou supprimer les droits de douane à l’importation sur 187 biens de consommation au 1er décembre 2017 !

Thème :

Commerce international

Pays :

CHINE / MONDE

De source officielle, les taux de droit douane passeront en moyenne de 17,3% à 7,7% sur une sélection hétéroclite de produits jugés insuffisamment disponibles sur le marché intérieur.

Lors de sa réélection sans surprise à la tête du pays, Xi Jinping avait mis l'accent sur l'amélioration des conditions de vie des Chinois et un meilleur accès à des produits de qualité. Début novembre, et avant même que Donald Trump ne débute sa « tournée asiatique », le président chinois avait laissé clairement entendre qu’il souhaitait élargir la porte d’entrée du marché chinois aux produits étrangers.

Une décision présentée comme pragmatique qui repose principalement sur trois axes de motivation :

  • Satisfaire la classe moyenne, en lui permettant d’assouvir pleinement ses nouvelles velléités consuméristes et son goût prononcé pour les marques internationales.
  • Rééquilibrer progressivement importations et exportations, jugeant qu’un excédent commercial trop important n’est pas sans conséquences négatives sur l’économie.
  • Afficher une volonté d’apaisement et d’ouverture, alors que les pays occidentaux, Etats-Unis en tête, ne cessent de dénoncer l’attitude protectionniste de la Chine en dépit de ses engagements pris auprès de l’OMC.

C’est la troisième fois que la Chine réduit les droits de douane depuis 2015.

Avis de l'expert : 

Viande, médicaments, whisky, lait maternisé, équipements de ski, machines à café, pulls en cachemire, couches culottes, fruits de mer, produits chimiques, chaussures,… Une véritable liste à la Prévert !

Les motivations qui ont présidé au choix des 187 produits qui bénéficieront de cette nouvelle vague de dégraissage tarifaire ne sont pas toutes identiques : alors que les réductions drastiques de droits de douane sur le lait en poudre ou les couches pour bébé visent à faciliter l’accès à des produits de qualité pour les jeunes ménages, la baisse des taxes à l’importation sur le matériel de ski privilégie clairement l’accès aux loisirs pour les cadres sup’ !

Un moyen de consolider l’économie chinoise en renforçant les dépenses de consommation qui ont représenté 64% du PIB pour les neuf premiers mois de 2017.

Et même si la baisse des droits de douane ne concerne finalement que peu de produits, il est évident que la valeur symbolique d’un tel geste, qui plus est unilatéral, est immense sur le plan international ! De quoi apporter du poids à Pékin dans ses négociations commerciales, actuelles et futures…

Car la Chine a conclu de nombreux accords commerciaux de libre-échange (ALE) ces dernières années, notamment avec les pays membres de l’ASEAN, la Suisse, la Corée du Sud, Singapour… Des négociations bilatérales sont amorcées avec le Japon, la Norvège ou le Chili, tandis que des approches préliminaires sont en cours avec le Canada et la Colombie.

Pour le moment, les discussions avec les Etats-Unis sont en « stand-by », en attendant que M. Trump soit disposé à revenir à la table des négociations…

La Chine avance à grande vitesse sur ses objectifs de développement, qu'ils soient économiques, sociaux ou même technologiques (cf. Atmosphère Internationale de novembre 2017)... et la deuxième (première ?) puissance économique mondiale n'entend pas ralentir le rythme !

Pour aller plus loin...

Contactez nos experts pour connaître l'évolution des conditions d'importation en Chine, et concevoir vos scénarios cross-trade sécurisés et optimisés !

Source(s) : www.lesechos.fr / www.challenges.fr / french.xinhuanet.com

Rédacteur(s) : J. BONNETON / M. ANTIER

Toute l'actualité

Partager sur : Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin