Atmosphère Internationale
la lettre de veille stratégique du commerce international
 Thème SOURCING
 Pays CHINE / MONDE  Date février 2009

Chaussures : la crise redistribue les cartes du sourcing

Synthèse : En 2006, 2.4 milliards de paires de chaussures ont été vendues sur le marché américain, soit 8 par habitant ... Un record absolu qui a boosté les importations en 2007 (+1,9%), particulièrement en provenance de Chine dont les exportations vers les Etats-Unis ont augmenté de 3,5% pour atteindre 87,4% de part de marché.

D'autres pays ont également profité de ce pic de consommation pour doper leurs exportations outre-Atlantique : c'est notamment le cas du Vietnam (+9,4%) et de Taiwan (+39,2%).

Les prix aussi ont augmenté : entre 2006 et 2007, le prix moyen des chaussures importées sur le marché américain a progressé de 1,5% (7,88 USD/paire), les articles en provenance de Chine subissant pour leur part une inflation de 2,7% (6,66 USD/paire) sur la même période.

Mais 2008 a mis fin à l'euphorie : les exportations de chaussures d'origine Chine vers les Etats-Unis ont en effet chuté de 5% sur les 5 premiers mois de l'année dernière. Un "crack" qui a obligé les usines chinoises a s'adapter aux nouvelles conditions de marché en acceptant d'abaisser leur seuil de commande à 100 paires / modèle, chose impensable quelques mois auparavant !
Avis de l'expert : Si la crise économique, enclenchée dès 2008 aux Etats-Unis, est le principal facteur de détérioration des marchés export pour les fabricants chinois, d'autres grains de sable viennent aujourd'hui enrayer les rouages de l'"atelier du monde".

L'arsenal sécuritaire dont se dotent les pays occidentaux en est un particulièrement efficace. Les droits anti-dumping frappant certaines chaussures à dessus cuir d'origine Chine à l'importation dans l'UE en est un autre exemple et pas des moindres !

La concurrence se fait par ailleurs de plus en plus rude :

Le Vietnam, pays également visé par les mesures anti-dumping européennes et grand perdant du nouveau SPG 2009, fait le forcing sur le marché américain où il bénéficie d'une relative bienveillance, même si nul ne doute que les intérêts de la Chine soient fortement représentés au Vietnam (cf Atmosphère Internationale d'août 2008).

L'Inde se positionne comme le second producteur mondial de chaussures en disposant notamment d'une très bonne qualité de cuir. Le pays bénéficie en outre de droits de douane préférentiels à l'importation dans l'UE, ce qui lui confère un avantage concurrentiel indéniable sur la Chine.

Le Brésil, 3ème producteur et 5ème exportateur mondial de chaussures, dont 50% des ventes export sont destinées au marché américain, devient un acteur majeur du secteur. Le pays peut s'appuyer à la fois sur un solide marché intérieur et des accords économiques avec les Etats-Unis via le Mercosur. Très actifs au plan commercial, les chausseurs brésiliens tentent d'établir des partenariats avec certains pays européens pour endiguer la pression chinoise.
C'est notamment le cas de l'Italie qui a fortement augmenté son volume d'importations en provenance du Brésil et qui souhaite peser en retour sur un abaissement des droits de douane sur les chaussures européennes à l'entrée du Mercosur (35% contre 8% sur les chaussures brésiliennes aux frontières de l'UE).

Pour sa part, l'Indonésie a vu ses exportations augmenter de 10% en 2008. Son premier marché est les Etats-Unis avec une spécialisation sur les chaussures de sport.

De nouvelles opportunités de sourcing sont donc à étudier dans ce contexte, particulièrement dans le cadre des stratégies de distribution directe à destination des marchés européens et américains.
Nos experts se tiennent à votre disposition pour en évaluer les potentiels pour vos activités à l'international.
Imprimer  D. CAMMARANO
Source(s) : IDC Leder & Häute Markt (février 2009)
Tous droits réservés © ACTE International (2008)  |  www.acte-international.com Workshop Center
s