Atmosphère Internationale
la lettre de veille stratégique du commerce international
 Thème SOURCING
 Pays UE  Date mai 2013

Coûts de main d'œuvre UE 2013 : à l'Est, du nouveau !

UE 2013 : coûts de main d'œuvre (€/h)
source : EUROSTAT (mars 2014)
Synthèse : Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne vient de publier son enquête comparative annuelle des coûts de main d'œuvre au sein de l'UE pour 2013.

Malgré un ralentissement de la progression du coût horaire moyen entre 2012 et 2013 (+1,3%), l'écart continue de se creuser entre les extrêmes : 40,1 €/h pour la Suède en tête du classement UE28 contre 3,7 €/h pour la Bulgarie qui ferme la marche !

Ce fossé déjà constaté l'an dernier entre Etats membres du Nord et de l'Est (cf. Atmosphère Internationale de mai 2013) ne doit pas cacher des évolutions contrastées d'un pays à l'autre.
C'est notamment le cas de la Roumanie, l'Estonie, la Lituanie et la Lettonie, dont les coûts horaires de main d'œuvre figurent encore parmi les plus bas, mais qui enregistrent des progressions très significatives de 5 à 12%. La Bulgarie (+2,8%) et la Pologne (+2,7%) suivent le mouvement !

Une tendance qui ne touche pas d'autres pays d'Europe de l'Est tels que la République tchèque et la Slovénie où les coûts de main d'œuvre plus élevés ont subi une dégradation de 1,3 à 2% l'année dernière.

C'est également le cas du Royaume Uni, dont le coût horaire moyen de la main d'œuvre a enregistré une baisse de 3,2% pour s'établir à 20,9 €/h en 2013… soit 0,2€ en-dessous de celui de l'Espagne !

La France se maintient en 6ème position à 34,3 €/h, chiffre identique à 2012, alors que l'Allemagne, toujours au 8ème rang, enregistre une augmentation de 2,6%, portant à 31,3€ le coût horaire moyen outre-Rhin en 2013 : c'est l'écart le plus faible enregistré depuis 2008 entre ces deux poids lourds de la zone euro !

* Document de synthèse publié par EUROSTAT a disposition de nos abonnés sur simple demande.
Avis de l'expert : Si l'on exclut la Norvège (hors UE) et ses 48,5€/h, ainsi que la Grèce et Chypre qui se relèvent difficilement d'une situation économique désastreuse, le tableau d'ensemble reste cohérent par apport à 2012 à quelques exceptions près (Royaume Uni).

La progression du coût de main d'œuvre dans l'UE a "statistiquement" ralenti en 2013, plombée par l'effondrement des salaires de base en Grèce (-9,3%) et à Chypre (-4,4%)... Pourtant, sur les 28 Etats membres, 19 ont enregistré une variation positive par rapport à 2012 et 3 sont restés stables.

La forte croissance des coûts horaires dans la plupart des pays d'Europe de l'Est est sans doute le résultat d'une croissance économique boostée par les stratégies d'investissement et de sourcing des grands groupes européens dans cette zone attractive pour ses coûts de production et son savoir-faire industriel et manufacturier.
Prochain Web séminaire gratuit sur la thématique sourcing :
Sourcing international : coûts de main d’œuvre et conditions de travail
Les grands écarts de salaires dans le monde
Cartographie mondiale des coûts de travail
L’équation coûts d’achats, salaires et conditions de travail
Tour d’horizon Asie, Maghreb, Europe

Mardi 20/05/2014 de 11h00 à 12h00
>> programme et inscription en ligne
Imprimer  C. SOLANO / M. ANTIER
Source(s) : EUROSTAT (mars 2014)
Tous droits réservés © ACTE International (2014)  |  Exonération de responsabilité